Projet çak

Collection description

Description
  • Le projet « çak » est le projet d'archive numérique qui se place en conclusion de ma thèse intitulée « Femme indo-guadeloupéenne et création : non sati mais çakti » soutenue le 3 décembre 2018 à l'université d'Artois. Le projet « çak » a la volonté de retracer tant la dimension historique, cultuelle, anthropologique et culturelle de l'héritage préservé en terres guadeloupéennes. Il possède une autre dimension : celle de témoigner de la présence de rituels hindous dans l’île. Il peut prendre la forme d'un projet collectif et collaboratif dont l'enjeu pourrait être celui d'une fédération des acteurs tant du domaine associatif que cultuel (vatialou) qui œuvrent pour la préservation, la transmission, la représentation et la valorisation des héritages familiaux. Ce travail post-doctoral traite du thème de la mémoire ou des mémoires définis par Paul Ricoeur. Dans le cadre du projet « çak », ces phénomènes mnémoniques sont ancrés dans la figure des guadeloupéens d'origine indienne. Le point de départ est la collection de souvenirs, la révélation de ce qui les touche, ce qui reste de l’Inde en eux, de ce qu'ils en ont transmis à leurs enfants. Le retour aux phénomènes mnémoniques témoigne dans les écrits de Ricœur à un retour à une mémoire corporelle et à une mémoire du lieu. Dans ces carnets de recherche, il est question de noter, de collecter, d'archiver la mise en œuvre et la matérialisation de ce projet.
Identifier

10670/2.cvyh7e

Organization

OpenEdition

Date

5 documents
Minakshi Carien (Sep 1, 2020)
Minakshi Carien (Sep 1, 2020)
Minakshi Carien (Sep 1, 2020)
Minakshi Carien (Sep 1, 2020)
Minakshi Carien (Jan 14, 2020)