Corps, territoire, santé

Collection description

Description
  • Ce projet de recherche propose d’analyser l’émergence d’une mobilisation collective de femmes autour des enjeux de santé environnementale au Mexique. Au Mexique sont autorisés des pesticides reconnus comme dangereux pour la santé, comme le Paraquat, interdit dans près de 80 pays, et plus de 90 % des tortillas, la base de l’alimentation, contiennent du glyphosate – un pesticide hautement toxique dont l’autorisation en Europe a récemment été débattue par la Commission Européenne. Depuis plusieurs années, les activistes environnementaux dénoncent la contamination du milieu de vie des populations les plus pauvres, que celle-ci soit due à l’activité minière, aux champs de soja transgénique ou à l’utilisation massive de pesticides. Les recherches sur la santé environnementale dans plusieurs régions du Mexique ont mis en avant l’impact sur la santé reproductive de l’utilisation de pesticides, en particulier la contamination du lait maternel, l’augmentation du nombre de fausses couches, et l’infertilité. Ce projet de recherche s’inscrit dans un champ d’étude émergent en sciences sociales, celui de l’intersection entre contamination de l’environnement, santé reproductive et mobilisations collectives. Ce carnet permettra de documenter les avancées de la recherche, en publiant une veille active sur la thématique des pesticides, de la contamination environnementale et des mouvements écoféministes.
Identifier

10670/2.ez5c0e

Organization

OpenEdition

Date

6 documents
Mounia El Kotni (Jun 1, 2019)
Mounia El Kotni (Sep 13, 2019)
Mounia El Kotni (Apr 12, 2019)
Mounia El Kotni (Sep 24, 2019)
Mounia El Kotni (Apr 8, 2019)
Mounia El Kotni (Mar 28, 2019)