Quinze ans de restructuration bancaire dans la CEMAC : qu’avons-nous appris ?

Metadatas

Date

2007

type
Language
Identifier
Organization

MESR


Similar subjects En Es Fr

Microenterprise lending Microcredit Micro-finance Microlending Electoral politics Political behavior Politics Mass political behavior Practical politics Political thought Government Political theory Civil government Commonwealth, The Science, Political Administration Politics Economic theory Political economy Community Social views Finance, commerce, confiscations, etc Innovations, Technological Microfinanciación Micropréstamos Colectividad Ciencias económicas Doctrinas económicas Economía--Sistemas Economía--Teorías Economía política Teoría económica Politique, Pratiques de la Comportement politique Moeurs politiques Politique Pratiques de la politique Communauté (philosophie) Collectivité Politique, Science Statologie Politologie Sciences politiques Politique Connaissance, Classification de la Classification de la connaissance Microcrédit Micro-finance Microfinancement Micro-crédit Pensée sociale Et le pouvoir Et la politique Politique Système économique Économie Doctrines économiques Analyse économique Science économique Économique Théorie économique Systèmes économiques Sciences économiques Ressources financières Moyens financiers Financement Milieux financiers Finance Innovations techniques Innovations technologiques Mutations technologiques Modernisation Innovations industrielles Technologies nouvelles Innovation Progrès technique Nouvelles technologies Nouvelle technologie Nouvelles techniques Développement technologique Changements technologiques Paradoxes Raisonnement paradoxal

Cite this document

Désiré Avo et al., « Quinze ans de restructuration bancaire dans la CEMAC : qu’avons-nous appris ? », Revue d'économie financière, ID : 10.3406/ecofi.2007.4297


Metrics


Share / Export

Abstract Fr En

Les pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) ont connu, à partir du début des années 1980, une grave crise économique. Les conséquences de celle-ci se sont traduites, sur le secteur bancaire, par une dégradation rapide et brutale du portefeuille des banques. En réponse à cette crise, les autorités monétaires, avec l’appui de la communauté financière internationale ont engagé une politique de restructuration bancaire. Cette politique avait pour objectif d’assurer un retour à la stabilité bancaire en améliorant les circuits de financement. L’objectif de cet article est de montrer, après avoir présenté les différentes réformes qui ont été mises en oeuvre, que les restructurations bancaires, au lieu d’assurer le financement de l’économie, ont plutôt conduit à des paradoxes dont trois sont particulièrement développés. Il s’agit de : la surliquidité et le rationnement du crédit ; la concentration bancaire et le développement de la microfinance et enfin l’internationalisation bancaire sans développement des innovations financières. Classification JEL : G21, G34, N27

Fifteen years of banking restructuring in CEMAC : what have we learnt ? Member countries of the Central African Economic and Monetary Community (CEMAC) experienced a severe economic crisis since the 80’ s. As a consequence of this prolonged crisis, the portfolio of commercial banks dramatically deteriorated, therefore pushing monetary authorities and international community to envisage a restructuring strategy for the banking sector. The aim of this strategy was to stabilize the banking sector by improving financing channels and mechanisms. In this paper we show that the reforms implemented to restructure the banking sector, far from having improved financing mechanisms, have led to the emergence of three paradoxes : excessive liquidity of the system coupled with credit rationing, banking concentration and contemporaneous development of microfinance structures and foreign penetration in the banking sector without development of financial innovations. Classification JEL : G21, G34, N27

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines