Comparaison des données longitudinales de cinq échantillons européens

Metadatas

Date

1967

type
Language
Identifier
Collection

Enfance

Organization

MESR



Cite this document

Colin B Hindley, « Comparaison des données longitudinales de cinq échantillons européens », Enfance, ID : 10.3406/enfan.1967.2416


Metrics


Share / Export

Abstract Fr En

Le principal intérêt des études longitudinales est de permettre la mise en évidence des modifications individuelles au cours du développement. Et, en second lieu, les informations obtenues sont souvent plus précises que dans les études rétrospectives. Les comparaisons internationales confirment le caractère général des faits découverts, et permettent d'examiner des hypothèses concernant les effets sur le développement de différents facteurs culturels. On discute ici des difficultés méthodologiques que présentent ces comparaisons, et on en conclut qu'il est souvent souhaitable de comparer, plutôt que les données de base, les relations trouvées entre variables à l'intérieur de chaque échantillon. Un certain nombre de résultats sont examinés, en provenance de cinq recherches coordonnées dans différents pays d'Europe par le Centre International de l'Enfance. On constate de considérables différences dans la durée et la fréquence de l'allaitement au sein, en relation avec le milieu social dans certains échantillons, mais non dans d'autres. L'usage du biberon est variable, et n'est pas en rapport étroit avec la durée de l'allaitement au sein. Les différences sont considérables pour l'âge où débute l'éducation de la propreté. Malgré les différences entre échantillons, il existe entre les distributions des similitudes sous-jacentes. On trouve des différences significatives entre les échantillons pour l'âge de la marche, mais aucune différence significative liée au sexe ou au milieu social. En gros, les courbes d'âge du début de la marche se distribuent normalement par rapport au logarithme de l'âge. Pendant les années pré-scolaires, dans trois des échantillons on trouve, à mesure que les enfants grandissent, une relation croissante entre aptitudes et milieu social. Les raisons possibles de cet état de fait sont discutées. Référence est faite à la nécessité de trouver les paramètres qui mettent îe mieux en évidence les relations entre données.

The main value of longitudinal studies lies in the assessment of individual changes during development. Secondarily, much of the information is more accurate than in retrospective studies. International comparisons of results clarify the generality of findings, and enable hypotheses to be investigated about the effects on development of different cultural factors. Methodological difficulties of such comparisons are discussed, and it is concluded that it is often desirable to compare relationships found between variables within in each sample, rather than the basic data. From five European studies, co-ordinated by the International Children's Centre, a number of findings are reviewed. Wide differences are found in the duration and incidence of breast-feeding, in some samples associated with social class, but not in others. Use of the bottle varies, and is not closely related to duration of breast-feeding. Very big differences are reported in age of starting elimination training. Despite the differences between the samples, there are underlying similarities in the distributions. Significant differences in age of walking were found between the samples, but there were no significant sex or social class differences. The curves of age of onset are roughly normally distributed against the logarithm of age. In three of the samples, as the children grow older, an increasing relationship between abilities and social class has been found, in the preschool years. Possible reasons are discussed. Reference is made to the desirability of finding parameters which best display relationships among data.

From the same authors

On the same subjects