L'industrie dans le cercle de Villingen (Forêt Noire)

Metadatas

Date

1971

Discipline
type
Language
Identifier
Organization

MESR



Cite this document

André Thomas, « L'industrie dans le cercle de Villingen (Forêt Noire) », Annales de géographie, ID : 10.3406/geo.1971.15356


Metrics


Share / Export

Abstract Fr En

Le cercle de Villingen offre un exemple original de persistance et même de croissance d'une économie et d'une société montagnardes en Europe centrale, sur le versant oriental de la Forêt-Noire : 100 000 personnes, dont 22 p. 100 travaillent dans l'industrie, une densité moyenne de 210 habitants au kilomètre carré, dans un ensemble géographique situé à plus de 700 m d'altitude... De conversion en conversion on est arrivé des fines mécaniques horlogères entièrement en bois aux fabrications de téléviseurs en couleur et de matériel électronique, sans que les structures d'entreprises changent radicalement. Par leur insertion dans des cartels d'organisation et de vente, les familles d'industriels montagnards ont généralement maintenu leurs positions à la tête de leurs entreprises. Mais des industries étrangères, notamment une firme américaine, sont venues s'installer pour utiliser un capital humain exceptionnel, renforcé par des réfugiés venus de l'Est et qui, aujourd'hui, n'est plus suffisant pour répondre à l'offre de travail. D'autre part, l'industrie est intégrée à un complexe économique où le tourisme a aussi sa place. Cette haute partie de la Forêt Noire, au pied du Feldberg, aux sources du Danube et du Neckar, fait ainsi figure de milieu géographique non exceptionnel en Allemagne, mais cependant assez exemplaire de la solidité d'un système fortement enraciné dans la géographie et dans l'histoire.

The industry in the Villingen girgle (black forest). The Villingen circle is an original example of the survival and even of the growth of a mountain economy and of a mountain society in Central Europe, on the eastern slope of the Black Forest : 100,000 people, 22 per cent of whom are industry workers, an average density of 210 inhabitants per square kilometre, in a region above 700 metres. From a mutation to another electronics and colour television industries have replaced fine full-wooden clockmaking without any important change in the business structures. Thanks to their entering some management and sale cartels mountain manufacturing families have generally held on at the head of their firms. But some foreign companies, particularly an American one, settled there to use an outstanding human capital, swollen by Eastern refugees and that is no longer sufficient to satisfy work-supply. Moreover industry is integrated into an economie complex which includes tourism too. This Black Forest highland, at the foot of the Feldberg, close to the Danube and Neckar springs is not an exceptional region in Germany, but is a rather good example of the solidity of a historically and geographically well-rooted system.

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines