Les dialogues entre agriculteurs (Etude comparative dans deux villages français, Bretagne et Lauragais)

Metadatas

Date

1985

type
Language
Identifier
Organization

MESR


Keywords

Sociologie rurale ; Développenent agricole ; Réseaux ; Ethnographie de la communication ; Pratiques langagières ; France


Cite this document

Jean-Pierre Darré, « Les dialogues entre agriculteurs (Etude comparative dans deux villages français, Bretagne et Lauragais) », Langage & société, ID : 10.3406/lsoc.1985.2030


Metrics


Share / Export

Abstract Fr En

Les schémas de communication classiques, linéaires et symétriques, sont inadaptés pour traiter des échanges verbaux entre agriculteurs et techniciens du développement agricole. L'étude comparative de deux villages à l'aide des modèles de réseaux et des notions de norme et de construction sociale du sens met en évidence la complexité des échanges verbaux et leurs fonctionnements très contrastés. Les différences tiennent aux caractéristiques topographiques, économiques, sociologiques des deux communautés, mais aussi à l'organisation verbale des réseaux qui les constituent, aux relations entre leurs membres, aux rapports qu'ils entretiennent avec leur propre savoir-faire et avec les connaissances dispensées par les techniciens du développement.

Darré Jean-Pierre, "Dialogs between farmer (a comparative study between two French villages, Brittany and Lauragais)" Standard communication analysis, both linear and symetric, is inadequate for the description of verbal exchanges between farmers and rural development technicians. A comparative study of the two villages, by the networks method and refering to the notions of norm and of social construction of meaning, enables one to take into account the complexity of verbal interaction and to understand the different approaches to verbal exchanges in the two cases. These differences are due to place, economical, sociological situation of the two communnities ; but also the verbal organization of the communities and the interrelation of its members - not to mention the friction between their know-how and development technicians' knowledge.

From the same authors

On the same subjects