Le relief du Limousin. Les avatars d'un géomorphotype

Metadatas

Date

1986

Discipline
type
Language
Identifier
Collection

Norois

Organization

MESR

Abstract Fr En

Après avoir rappelé le point de vue polycycliste de Demangeon et en avoir souligné le caractère ultradavisien, les auteurs suggèrent de voir dans les plateaux limousins une Piedmontfläche mésonummulitique (Eocène supérieur - Oligocène inférieur). En relation probable avec la phase pyrénéenne de l'orogénie alpine, le Limousin aurait été affecté par un bombement (Aufwölbung, updoming) assez brusque et assez ample pour provoquer une incision franche des rivières sur les flancs du dôme très surbaissé né de la déformation. Les circonstances bioclimatiques de la morphogenèse s'y prêtant, des pediments seraient alors apparu au pourtour de la Montagne limousine, tandis que les produits de la pédimentation — Sidéro- lithique de transport — s'accumulaient sous forme de piedmonts alluviaux dans les champs d'épandage périphériques (du Berry au Périgord et au Quercy). Les hautes terres de la Montagne procéderaient, quant à elles, d'un réaménagement acyclique de la pédiplaine posthercynienne. Le contenu du géomorphotype limousin doit donc être révisé en conséquence. Mais son intérêt ne s'en trouve nullement diminué puisque, de la Bretagne péninsulaire à la Bohême, les reliefs étages associés à divers massifs anciens de l'Europe occidentale et centrale paraissent être issus de la même histoire. Mieux, entre la solution ultradavisienne de A. Demangeon et la solution antidavisienne de W. Penck, il y a place pour une solution de synthèse plus satisfaisante au problème des Piedmonttrepen.

An article published by A. Demangeon in the early years of this century described the region of Limousin as the géomorphotype of a polycyclic development. The authors confirm the cyclic character of the talus dividing the Limousin plateaux from the Highlands (= Montagne Limousine). But, in their opinion, this piedmont benchland (= Piedmonttreppe) has a far more complex history than was previously assumed, and the true solution of this tiering lies half way between the conflicting points of view of A. Demangeon (1910) and W. Penck (1924, 1925). In the Middle Eocene, probably in connection with the Pyrenean phase of Alpine orogeny, a domelike upheaval of Limousin could have started a renewal of cyclic erosion on the flanks of the dome. The bioclimatic circumstances peculiar to the Mid Nummulitic being favourable, the pédimentation processes controlled the shaping of the planed surface of the Limousin plateaux, which thus appear as a piedmont flat (= Piedmontfläche). As for the Highlands, they appear to be result of an acyclic development with reshaping (= regradation) of the permotriassic pediplain.

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines