Les termes de l'énonciation de Benveniste

Metadatas

Date

1986

Discipline
type
Language
Identifier
Organization

MESR



Cite this document

Claudine Normand, « Les termes de l'énonciation de Benveniste », Histoire Épistémologie Langage, ID : 10.3406/hel.1986.2232


Metrics


Share / Export

Abstract Fr En

RÉSUMÉ : L'auteur veut mettre en évidence les étapes de la mise en place par Benveniste des notions rassemblées généralement sous le terme global : « théories de renonciation ». Elle analyse les textes qui vont de 1946 à 1970 et offrent des oppositions devenues classiques, telles que « énoncé/énonciation s», « récit/discours », etc. Elle cherche dans chaque cas à dégager les modes de raisonnement, les cadres de référence, et les relations progressivement établies entre des descriptions d'abord indépendantes. Se dessine ainsi une théorie nouvelle qui tente de traiter les termes disjoints par Saussure de langue et de parole. Plus précisément, l'auteur analyse l'opposition Sémantique/Sémiotique que présente Benveniste en 1966 et s'interroge sur l'absence de l'expression « sujet de renonciation » dans l'ensemble de son œuvre.

: The author attempts to clarify the stages of Benveniste's elaboration of what is generally called "theory of enunciation". She analyses texts dating from 1946 to 1970, in which are found classical oppositions such as "énoncé/énonciation", "récit/discours", etc. She attemps to exhibit the modes of reasoning, the frames of reference, and the progressively established relation between descriptions that initially appear to be indépendant. In this manner, there emerges a new theory that tries to relate speech and language, which are separated terms in Saussure's theory. More precisely, the author analyses the opposition Semantique/Semiotique as it appears in Benveniste 66, and questions the absence of the phrase "sujet de renonciation" in Benveniste's work.

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines