Quand argumenter l’égalité, c’est faire le collectif : discours pour défendre l’ouverture du mariage en France et en Allemagne

Metadatas

Author
Date

April 9, 2015

type
Language
Identifier
Organization

OpenEdition


Keywords

construction d’identité discours de revendication sociale égalité ethos collectif lettre ouverte manifeste mariage des couples de même sexe claims-making activity collective ethos equality identity formation manifesto open letter same-sex marriage


Cite this document

Ida Hekmat, « Quand argumenter l’égalité, c’est faire le collectif : discours pour défendre l’ouverture du mariage en France et en Allemagne », Argumentation et analyse du discours, ID : 10.4000/aad.1958


Metrics


Share / Export

Abstract Fr En

Cet article, inscrit dans l’analyse du discours française et l’analyse de l’argumentation, met en regard deux textes contemporains (une lettre ouverte allemande et un manifeste français, publiés en 2013) défendant l’ouverture du mariage aux homosexuel-le-s. Dans les deux discours, c’est l’argument a pari qui est utilisé, selon des modalités différentes : on argumente d’un côté à partir de l’égalité juridique des individus et de l’autre à partir de l’égalité de leurs sentiments. Ces argumentations sont marquées par des constructions particulières de l’identité discursive des locuteurs collectifs qui prennent position. Si ces textes sont des actions collectives en tant qu’ils exposent une prise de position et invitent les récepteurs à s’engager, ils servent aussi, au sein de contextes polémiques, à faire le collectif, c’est-à-dire à manifester l’existence et la force des groupes qui les prennent en charge.

Examining a German open letter and a French manifesto, both published in 2013, this article compares two ways of argumentation in favor of same-sex marriage. Using French discourse analysis, this linguistic study shows that the claimed extension of legal rights emphasizes the idea of parity, yet from different perspectives: the German open letter argues for emotional equality whereas the French manifesto is based on the reaffirmation of legal equality. In these public discourses are thus built up collective ethe which aim at supporting the suggested point of view. Yet the argumentations per se are also signs of the existence and the power of the collective speakers. Promoting in public same-sex marriage is therefore a way of both convincing the audience and claiming the existence and the symbolic authority of the group which defends this position: the collective does not only set out arguments for a particular point of view, it also manifests its existence through the expression of a point of view.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents