« La lettre morte » – Friedrich Kittler en correspondance avec les poststructuralistes

Abstract 0

Quand un document reste sans effets, on parle de « lettre morte ». Une telle « lettre » a certes été adressée mais n’a pas encore trouvé son destinataire. La Medientheorie allemande, dont Friedrich Kittler est l’un des fondateurs et l’un des plus importants représentants, est conçue dans cet article à partir de la circulation de lettres philosophiques entre la France et l’Allemagne. Une origine possible de cet échange est la Lettre sur l’humanisme de Heidegger qui provoqua les envois-réponses de Lacan, Foucault et Derrida, lesquels suscitèrent, dans l’Allemagne des années 1980, la Medientheorie de Friedrich Kittler. La réponse kittlérienne étant restée à ce jour en grande partie lettre morte en France, il s’agit de reconstruire, par le biais de la correspondance de Kittler avec les poststructuralistes, le trajet de ces lettres théoriques afin de raviver celle de Medientheorie.

document thumbnail

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines

Export in