Introduction

Abstract 0

En 1986, dans Les Lieux de mémoire, au sein de la partie consacrée à la « Nation », une section sur l’historiographie détache les trois moments décisifs où se cristallise l’identité nationale. Les Lettres sur l’histoire de France d’Augustin Thierry, auxquelles Marcel Gauchet consacre un chapitre, inaugurent le dernier, « le grand cycle de la Nation s’affirmant souveraine ». Voilà donc Augustin Thierry placé au rang des fondateurs de l’identité nationale et en retour dûment intégré à la mémoir...

document thumbnail

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines

Export in