Militer contre Vichy est-il un acte de résistance ?

Metadatas

Date

September 3, 2015

Discipline
type
Language
Identifier
Relations

This document is linked to :
info:eu-repo/semantics/reference/issn/1271-6669

This document is linked to :
info:eu-repo/semantics/reference/issn/2102-5916

Organization

OpenEdition

Licenses

https://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/4.0/ , info:eu-repo/semantics/openAccess


Abstract 0

Dans le cadre d’un master de recherche, nous avons étudié le profil et le parcours de 848 communistes arrêtés en France (hormis l’Alsace-Moselle) entre septembre 1939 et juillet 1941, puis déportés dans des prisons ou des camps de concentration par les autorités allemandes. Après la guerre, ces communistes ou leur famille ont pu demander le statut de déporté, soit de déporté politique, soit de déporté résistant. L’analyse de leurs demandes et des statuts qui leur sont attribués conduit à s’interroger sur la reconnaissance de l’activité des militants communistes après-guerre et sur la notion même de Résistance.

document thumbnail

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines

Export in