Contre l’immigration française au Canada ? L’alliance du Consulat général et de la Chambre de commerce française à Montréal (1893-1914)

Metadatas

Date

February 5, 2020

Discipline
type
Language
Identifier
Organization

OpenEdition


Keywords

Consulat français Chambre de commerce française Montréal immigration Canada France Français immigrants migration XIXe siècle XXe siècle French Consulate French Chamber of Commerce Montreal immigration Canada French immigrants migration France 19th century 20th century

Similar subjects Fr

Immigration

Cite this document

Brice Martinetti, « Contre l’immigration française au Canada ? L’alliance du Consulat général et de la Chambre de commerce française à Montréal (1893-1914) », Études canadiennes / Canadian Studies, ID : 10.4000/eccs.2457


Metrics


Share / Export

Abstract Fr En

Le 27 juin 1886, à l’initiative de Georges Dubail, Consul général de France à Québec, la Chambre de commerce française à Montréal est créée. A l’instar des consuls généraux, la principale mission de la Chambre est de recueillir et d’échanger tous les renseignements propres à développer et promouvoir les rapports commerciaux et industriels entre la France et la puissance du Canada, tout en veillant aux intérêts des Français expatriés. Au-delà, force est de constater que via la tribune qu’incarne le Bulletin de la Chambre de commerce française, publié pour la première fois en août 1893, consuls et membres de la Chambre vont révéler leur opinion sur un sujet qui prête à débat : l’immigration des Français au Canada. Dans leur optique et en réponse à leur principale préoccupation, ils estiment qu’une immigration française dans le Dominion n’est nullement la condition idéale à une amélioration des échanges commerciaux, considérant à l’inverse que tout Français immigré au Canada risque d’être perdu pour la mère patrie. Par la mise en articulation des 255 bulletins de la Chambre de commerce française à Montréal sur la période 1893-1914, nous nous proposons de pointer des éléments de convergence entre la vision de l’immigration qu’ont les membres de l’organisation économique et celle des consuls généraux, tous déterminés à s’opposer aux méthodes des agents d’immigration. Il est ainsi possible, par une mise en synergie de ces deux visions, de percevoir comment s’engendre, se diffuse et se modifie une politique hostile à l’immigration française au Canada via le bulletin.

On June 27, 1886, the French Chamber of Commerce of Montreal was founded, upon the initiative of the French Consul Georges Dubail. Its missions should include to support the budding trade and industrial relationships between France and the Canadian Dominion, as well as to protect the business interests of French expatriates. This article will examine and analyse the various themes, debates, and news published by the Chamber in its bulletin, regularly published between 1893 and 1914. Upon close reading, we will see that the bulletin reveals in fact numerous periods of collusion between the French Consulate’s general policies over the issue of French immigration and the local politics promoted by the Chamber of Commerce. Both institutions largely resented French immigration and regularly criticized the illegal promotion of Quebec or the Dominion conducted by Canadian agents in France.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines