Explicitation de l'intersubjectivité et types de modalités

Abstract Fr En

Malgré des types de modalité différents (assertion rapportée, modalité appréciative, contrainte intersubjective), l'intersubjectivité, ou interaction entre deux sujets animés humains dans un énoncé est souvent explicitée par un verbe transitif, dans des domaines différents : choix du verbe introducteur de discours rapporté en synchronie, explicitation du sens de verbes de volition en diachronie, traduction des adverbes de manière par des participes passés exprimant une modalité appréciative émanant du sujet de l'énoncé. Dans ces domaines différents, l'intersubjectivité implique souvent l'explicitation d'un changement d'état par un verbe transitif, dans le but d'une plus grande efficacité dans le cadre du conflit de pouvoir qui consiste pour le locuteur à faire agir son interlocuteur selon son choix. Les faits de langue abordés en traduction et diachronie déboucheront sur leur emploi pratique en classe d'anglais : le cycle terminal, qui requiert l'accès à l'implicite des documents, contient les axes « Espace privé et espace public » ou encore « Art et pouvoir ». La compréhension écrite nécessite l'explicitation des points de vue des personnages, de demandes implicites et de conflits entre parties. Un cours de langue vivante est donc un lieu où des interactions sont dégagées en compréhension, ou engagées entre élèves grâce aux moyens langagiers manipulés. Même si les processus à l'œuvre sont similaires, l'intersubjectivité se situe donc plutôt dans le cadre du discours direct en diachronie, alors qu'en traduction et en didactique, l'explicitation de l'intersubjectivité se fait à propos d'un texte soit au discours direct, soit relatant des événements passés.

Whether a given utterance pertains to reported assertion, qualifying modality, or intersubjective constraint, the interaction it involves between two animate subjects is often made explicit in different domains, among others the presence of a reporting verb in present-day English, the more and more explicit meaning of volitional verbs in historical English, or again the translation into French of manner adverbs as past participles conveying a qualifying modality stemming from the subject of the utterance. In those various fields, intersubjectivity often involves the use of a transitive verb to express a change of state, with a view to greater efficiency within the struggle for power between speaker and co-speaker, who strive to make their adressee act as they please. The language fields tackled in translation and historical English will lead up to their practical use in an English class in the last year of French high school, which involves accessing the implicit meaning of documents, through guiding lines such as « private and public spaces » or « art and power ». Written comprehension requires making the characters' points of view, their implicit requests and conflicts more explicit. The modern language class is therefore a place where interactions are brought out or carried out thanks to the use of language means. Although the processes at work are similar, intersubjectivity is to be found predominantly within direct speech for historical English, whereas in translation and didactics, it is made explicit out of texts illustrating either direct speech or past events.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines