Les mutations de l'aide publique au développement au Vietnam au travers du prisme de la gouvernance

Metadatas

Date

August 29, 2019

type
Language
Identifier
Relations

This document is linked to :
info:eu-repo/semantics/reference/issn/1663-9383

This document is linked to :
info:eu-repo/semantics/reference/issn/1663-9391

Organization

OpenEdition

Licenses

https://creativecommons.org/licenses/by-nc/4.0/ , info:eu-repo/semantics/openAccess


Abstract Fr En

Traditionnellement cantonnée à la poursuite d’objectifs de développement économiques, sociaux, et environnementaux, l’aide publique au développement s’est repositionnée sur des secteurs moins classiques et plus sensibles. En faisant de la gouvernance un axe majeur des politiques publiques d’aide au développement, les puissances occidentales ont renforcé la dimension stratégique et diplomatique de l’aide. Ce faisant, elles se sont heurtées à la difficulté d’exporter des modèles de gouvernance d’inspiration occidentale à des pays dont les spécifiés historiques, politiques, et culturelles, en empêchent la réception, forçant, alors, les bailleurs, à s’adapter aux contextes locaux. C’est, notamment, le cas au Vietnam. Si ce pays est l’un des bénéficiaires historiques les plus importants de l’aide internationale, qui a en conséquence une certaine dépendance financière envers ses bailleurs, le Vietnam s’illustre par son indépendance idéologique et politique, notamment dans la détermination de ses affaires intérieures. Désormais confronté aux défis de la bonne gouvernance, le pays ouvre une nouvelle page de ses relations avec ses créanciers, marquée par la difficulté pour ces derniers de soutenir des politiques publiques de gouvernance, tant le sujet demeure sensible.

Traditionally focused on Millennium Development Goals or Sustainable Development Goals, aid in general, and French aid in particular, have invested more sensitive topics as governance. Choosing governance as their new target in developing countries, donors have strengthened the strategic dimension of aid. However, they have encountered several obstacles in exporting western governance patterns in developing countries whose history, social and political background, are fundamentally different. This phenomenon is urging donors to draw a more tailored governance aid-policy in developing countries. This is notably the case in Vietnam. As one of the most important aid recipient in the world, Vietnam has nonetheless kept an ideological independence vis-à-vis its creditors, in spite of a high financial reliance on aid. Now urged to tackle governance issues in the country to unlock its growth potential, Vietnam has opened a new era in its relationships with international aid, characterized by a difficult implementation of public policies inspired and funded by aid, as the topic is highly sensitive.

document thumbnail

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines

Export in