L’injure dans le monde universitaire parisien vers 1300–1450. L’honneur bafoué, l’honneur réparé.

Abstract 0

Majoritairement clercs, les membres de l’université de Paris, au Moyen Âge, avaient une forte conscience de leur appartenance à un corps particulier, à un statut d’exception dans le cadre de la société médiévale. La mise en question de ce statut pouvait provoquer de graves conflits, suivis de violences physiques tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de la corporation universitaire. Cette mise en question est souvent initiée par une parole ou un geste outrageux. Dans cet article, l’injure est ...

From the same authors

On the same subjects

Similar documents