Le sens de la mesure

Metadatas

Date

September 13, 2016

Discipline
type
Language
Identifier
Organization

OpenEdition



Cite this document

Laurence Granchamp, « Le sens de la mesure », Revue des sciences sociales, ID : 10.4000/revss.2550


Metrics


Share / Export

Abstract Fr En

Les citoyens-consommateurs recourent à différentes stratégies afin de réduire leur empreinte carbone dans l’alimentation, le transport ou encore logement. Pour les accompagner dans cette démarche, différents outils de mesure des émissions de gaz à effet de serre liées aux activités et aux modes de consommation ont été mis au point. Cet article, après avoir présenté quelques-uns des dispositifs existants, analyse la réception de l’un d’eux par des ménages alsaciens. Mesurer, au double sens de comptabiliser et de modérer, représente un enjeu fondamental d’objectivation et de justice sociale, à condition que les variables sociologiques soient prises en compte. Ces dispositifs placent les ménages et les individus en position de « responsables » de leurs choix, quand bien même ils n’ont pas de véritable prise sur ceux-ci. De ce fait, l’inquiétude de voir la mesure employée comme « sanction » plutôt que comme « coup de pouce » (ou nudge) parait légitime. La thèse défendue est que la mesure-quantification peut toutefois permettre d’opérer une transition vers plus de mesure-sobriété lorsqu’une telle démarche s’appuie sur des collectifs qui la dotent de sens.

Citizen-consumers use strategies to reduce their carbon footprint in food, transport or housing. To forward this approach, several consumers-oriented greenhouse gas measuring tools have been designed. This paper, after presenting a few existing devices, analyses how Alsacian households have received one of them. To measure, with its double meaning of counting and moderating, represents a key objectivation and social justice stake, with the condition that sociological variables be taken into account. The devices put individuals and households in a responsible position, even if they don’t have a real hold on them. Therefore, their anxiety to see the measure used as a sanction rather than a nudge appears legitimate. The hypothesis is that a “measure-quantification” may be a good transition towards more “measure-sobriety” when the approach is relying on meaning-endowed collectives.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines