Le « stoner rock » en France

Metadatas

Author
Date

May 15, 2002

type
Language
Identifier
Collection

Volume !

Organization

OpenEdition


Keywords

album covers fanzines / webzines / alternative press genre (musical) mediations subcultures taste fans / fandom fanzines / webzines / presse alternative genre musical goût médiations pochettes de disques subcultures underground / alternative

Similar subjects Fr

Gender studies Genre

Cite this document

Fabien Hein, « Le « stoner rock » en France », Volume !, ID : 10.4000/volume.2502


Metrics


Share / Export

Abstract 0

À quel moment un genre musical est-il caractérisé en tant que tel ? Comment parvient-il à s’imposer progressivement, en tant que genre, dans le circuit du monde du rock ? Pour tenter de répondre à ces questions, cet article prendra appui sur l’exemple du « stoner rock » et de son développement récent en France. Bien que modeste, l’intérêt de certains amateurs de rock pour ce genre musical est aujourd’hui manifeste. Sa croissance reste cependant essentiellement confinée à un niveau underground. Ce qui renforce d’autant son intérêt pour le chercheur qui trouve en lui, un véritable laboratoire en action. Il peut y accompagner un processus en voie de constitution. L’analyse de ce développement s’articule à partir des concepts de goût et de médiation. Ces derniers sont abordés sur la base de plusieurs types de données. D’abord, une observation participante de ce monde musical particulier : fréquentation de concerts en France (Paris et Nancy), en Allemagne (triangle Sarrebruck, Trèves et Francfort) et en Belgique (festival « stoner » sur une période de deux jours à proximité de Dinant). Puis, des entretiens directifs et semi-directifs menés avec les sept acteurs principaux du « stoner rock » en France courant 2000. Enfin, une analyse de 72 pochettes de disques, deux fanzines et trois webzines d’obédience « stoner ». C’est donc en suivant un trajet circulaire entre les différentes figures de l’amateur, de l’acteur culturel et du médiateur (humain et non-humain) que nous allons pouvoir reconstituer le processus qui mène à la définition stable d’un genre musical.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines