Albert Jouve, l'homme qui racheta le studio de Jean Geiser (2ème partie)

Metadatas

Date

September 7, 2022

Identifier
Relations

This document is linked to :
info:eu-repo/semantics/reference/issn/2967-8579

Organization

OpenEdition

License

info:eu-repo/semantics/openAccess


Similar subjects En

Mind

Cite this document

Michel Megnin, « Albert Jouve, l'homme qui racheta le studio de Jean Geiser (2ème partie) », Photographes et éditeurs en Orient, ID : 10.58079/pt1i


Metrics


Share / Export

Abstract 0

1914-1918 : deux studios dans la tourmente L’ordre de mobilisation générale aurait pu obliger les Jouve à fermer boutique, mais les trois frères échappèrent à la catastrophe. Auguste est réformé et Simon versé dans les services auxiliaires en Algérie, en raison de sa petite taille. Seul, Albert est mobilisé et engagé dans les Zouaves. Mais en raison des problèmes de santé qui avaient déjà affecté ses années de service, il est engagé de nouveau dans le service d’infirmiers militaires. En oc...

document thumbnail

From the same authors

On the same subjects

Export in