Troubles mentaux et agression impulsive : le rôle de la sérotonine

Abstract Fr En

L’agression impulsive a des conséquences négatives tant pour les personnes concernées que pour la société. Cette problématique est associée selon plusieurs chercheurs au système sérotoninergique. En psychiatrie, la violence impulsive se retrouve dans divers diagnostics de troubles mentaux. Le but de cet article est de faire une revue de la littérature sur les liens existants entre la sérotonine, les troubles mentaux et l’agression impulsive. Une attention particulière a été portée aux troubles mentaux graves telle la schizophrénie. Il ressort de l’étude des données actuelles que la sérotonine joue un rôle dans l’émergence des comportements violents et que ce fait transcende les catégories diagnostiques. Davantage de recherche serait toutefois nécessaire afin de déterminer le rôle de la sérotonine et les possibilités de traitements pouvant en découler.

Impulsive aggression leads to various negative consequences for the individual and society. This problem was related to serotonergic system. Impulsive violence is also found in various diagnoses of mental disorders. The purpose of this paper is to present a review of the literature on the links between serotonin, mental disorders and impulsive aggression. Particular attention is devoted to serious mental disorders like schizophrenia. It appears that serotonin has a role in the emergence of violent behavior and that this can transcend diagnostic categories. More research will be necessary to determine the role of serotonin and treatment options that may arise.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines