De la raclée à la tétée : la théorie de l’attachement, un modèle pour penser la prise en charge des familles maltraitantes

Metadatas

Date

2010

Discipline
Language
Identifier
Organization

Consortium Érudit

License

Tous droits réservés © Institut Philippe-Pinel de Montréal, 2011


Keywords

attachement familles maltraitantes caregiving attachment abusing families caregiving


Cite this document

Quentin Bullens, « De la raclée à la tétée : la théorie de l’attachement, un modèle pour penser la prise en charge des familles maltraitantes », Psychiatrie et violence, ID : 10.7202/1007312ar


Metrics


Share / Export

Abstract Fr En

De la lecture de l’ouvrage L’attachement (Guedeney N. & Guedeney A., 2006) s’est imposée une question, celle du recours à la théorie de l’attachement dans une méta-réflexion sur la prise en charge systémique des familles maltraitantes. Le présent article propose d’explorer les parallèles possibles et ce, dans l’idée d’aider à penser le cadre institutionnel parfois figé par la confrontation à la violence des familles.

From reading the Guedeney & Guedeney’s book L’Attachement (2006) has become an issue: the use of attachment theory in a meta-analyse on the institutional caring of abusive families. This article explores some possible parallels in the idea of helping to thinking about the treatment when sometimes violence impede it.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines