Une migration silencieuse. Paroles de prêtres laïcisés dans le diocèse de Rimouski 0

Fiche du document

Date

2013

Discipline
Type de document
Périmètre
Langue
Identifiant
Organisation

Consortium Érudit

Licence

Tous droits réservés © Société canadienne d'histoire de l'Église catholique, 2013



Citer ce document

Bernard Gagnon et al., « Une migration silencieuse. Paroles de prêtres laïcisés dans le diocèse de Rimouski », Études d'histoire religieuse, ID : 10.7202/1018594ar


Métriques


Partage / Export

Résumé Fr En

De 1965 à 1979, trente-quatre prêtres séculiers du diocèse de Rimouski ont quitté la prêtrise. Or, il existe au Québec peu d’études historiques et sociologiques sur le nombre précis des départs et les raisons de ceux-ci. S’il est possible d’avancer quelques facteurs clés pour mettre en contexte ces sorties — la modernisation et les changements dans les moeurs de la société québécoise, Vatican II et ses promesses avortées de réformes, ou encore la discipline du célibat —, les motivations, les intentions et les représentations des acteurs concernés n’ont pas été l’objet d’investigation détaillée. Pour remédier à ce fait, nous avons mené une série d’entretiens avec des prêtres et des anciens prêtres du diocèse de Rimouski qui étaient au coeur de la tourmente qui traversa l’Église locale sous la période à l’étude. Nous présentons dans cet article les premiers résultats de nos travaux ainsi que le constat général d’un écart marqué entre la signification «tumultueuse» et la concrétisation «discrète» des sorties dans le contexte du diocèse rimouskois.

From 1965 to 1979, thirty-four secular priests from the diocese of Rimouski left the priesthood. And yet, few historical and sociological studies in Quebec exist on the exact number of departures or the reasons behind them. While a few key factors can be advanced to put these departures into context — modernization and changes in the mores of Quebec society, Vatican II and its failed promises of reforms, or the requirement of celibacy — the motives, intentions and representations of those involved have not been a subject of detailed investigation. To remedy this fact, we have held a series of interviews with priests and former priests of the diocese who were at the heart of the turmoil experienced by the local Church during the period in question. In this article, we present the preliminary findings of our work as well as the general observation of a marked gap between the “tumultuous” meaning and the “discreet” nature of the departures in the context of the diocese of Rimouski.

Par les mêmes auteurs

Sur les mêmes sujets

Sur les mêmes disciplines

D'autres ont également consulté

Exporter en