Dialogue de l’écrivain et du critique : une étude de la pluri-auctorialité dans les collections « Poètes d’aujourd’hui » et « Écrivains de toujours »

Metadatas

Date

2015

Discipline
Language
Identifier
Organization

Consortium Érudit

License

Tous droits réservés © Groupe de recherches et d’études sur le livre au Québec, 2016



Cite this document

Mathilde Labbé, « Dialogue de l’écrivain et du critique : une étude de la pluri-auctorialité dans les collections « Poètes d’aujourd’hui » et « Écrivains de toujours » », Mémoires du livre / Studies in Book Culture, ID : 10.7202/1035762ar


Metrics


Share / Export

Abstract Fr En

Les collections de vulgarisation « Poètes d'aujourd'hui » et « Écrivains de toujours », créées au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, conçues pour permettre la diffusion du patrimoine littéraire, ont contribué à la fois à la canonisation d'auteurs vivants et à la reconnaissance de jeunes critiques par leur format particulier, un modèle éditorial hybride qui fait pour ainsi dire dialoguer le grand auteur avec son critique. Les volumes font ainsi une place à une interaction entre le discours critique et le discours de l'auteur, qui est parfois impliqué dans la conception du volume (Malraux, coll. « Écrivains de toujours », 1953; Mauriac, coll. « Écrivains de toujours », 1953), ou tout simplement responsable de la rédaction de l'ouvrage qui le concerne (Roland Barthes par Roland Barthes, coll. « Écrivains de toujours », 1975; Pierre Seghers, coll. « Poètes d'aujourd'hui », 1967). À travers l'étude de ces collaborations entre critiques et écrivains, nous nous proposons d'analyser la manière dont s'élabore le monument de l'auteur, entre enquête critique et témoignage maîtrisé de l'écrivain sur son oeuvre.

“Poètes d'aujourd'hui” and “Écrivains de toujours,” two editorial collections created after the Second World War and designed to foster the circulation of literary heritage in France, participated in both the canonisation of living authors and, through their unique format, in the recognition of young critics – a hybrid editorial template, in which, as it were, great authors engage in a dialogue with their critics. The volumes of these collections thus enable an interaction between critical and authorial discourses, the writers being sometimes implicated in the conception of the books (Malraux, coll. “Écrivains de toujours,” 1953; Mauriac, coll. “Écrivains de toujours,” 1953) or simply responsible for writing the books pertaining to themselves (Roland Barthes par Roland Barthes, coll. “Écrivains de toujours,” 1975; Pierre Seghers, coll. “Poètes d'aujourd'hui” 1967). Through a study of these critic/writer collaborations, I seek to analyse the manner in which the monument of the latter is constructed between a critical inquiry and a controlled testimony by the author concerning his or her own work.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines