La relation entre les problèmes de comportement et le surplus de poids chez des enfants québécois d’âge préscolaire : une étude transversale

Metadatas

Date

2017

Language
Identifier
Organization

Consortium Érudit

License

Tous droits réservés © Université Laurentienne, 2017


Keywords

problèmes de comportement surplus de poids enfants préscolaire CBCL/1.5-5 behavioural problems overweight children preschool CBCL/1.5-5


Cite this document

Nancy Leblanc et al., « La relation entre les problèmes de comportement et le surplus de poids chez des enfants québécois d’âge préscolaire : une étude transversale », Enfance en difficulté, ID : 10.7202/1043352ar


Metrics


Share / Export

Abstract Fr En

Cette étude transversale examine la relation entre les problèmes de comportement intériorisés et extériorisés et le surplus de poids chez des enfants québécois âgés de 3 à 5 ans. En tout, 330 parents ont rempli la version canadienne-française de la Child Behavior Checklist for Ages 1.5-5. Les enfants ont été classés dans la catégorie poids normal (3e au 85e centile) ou surplus de poids (> 85e centile). Les filles ayant un poids normal présentent des scores significativement plus élevés que les filles ayant un surplus de poids quant aux comportements intériorisés totaux ainsi qu’aux sous-échelles anxiété/dépression et retrait social. Pour les comportements extériorisés, aucune différence significative n’est observée parmi les enfants. Des études longitudinales sur la relation entre les problèmes comportementaux et le surplus de poids en bas âge sont nécessaires, afin de mieux documenter l’émergence et la direction de cette relation ainsi que les mécanismes impliqués.

This cross-sectional study examines the relationship between internalizing and externalizing behaviours and overweight in preschool children from Quebec City aged between 3 and 5 years. A total of 330 parents completed the French-Canadian version of the Child Behavior Checklist for Ages 1.5-5. Based on their body mass index, gender, and age (all self-reported data from the parent), children were classified as normal weight (3rd to 85th percentile) or overweight (> 85th percentile). Normal weight girls showed higher total internalizing scores than their overweight counterparts. Normal weight girls also had higher scores for the anxious/depressed and withdrawn subscales than overweight girls. No significant difference was observed between normal weight and overweight children for externalizing behaviours. Longitudinal studies are needed to better understand the emergence and direction of the relationship between behavioural problems and overweight in preschool children and the mechanisms involved.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents