Fiers destriers : images du cheval de guerre au Moyen Âge

Abstract Fr En

Le destrier était le cheval de guerre et de tournoi du chevalier. On ne saurait cependant relativement que peu de choses sur ce cheval au Moyen Âge, sans les très nombreuses représentations, qui, du XIe au XVIe siècle, en font un élément omniprésent de l’art militaire médiéval. Ces images nous présentent un cheval dont la rapidité et la force étaient nécessaires à la pratique d’un combat exclusivement chevaleresque développé à la fin du XIe siècle : la charge à la lance couchée. Mais le destrier fait aussi la fierté de celui qui le monte. À travers les représentations de cette monture de grand prix, à l’équipement souvent lui-même coûteux, l’imagerie médiévale met aussi en valeur la noblesse et la richesse de son cavalier.

Trusty steeds, images of warhorses in the Middle ages. The destrier was the knight’s war and tournament horse. Yet we would know almost nothing about this horse in the Middle Ages without the numerous representations that make this type of animal an omnipresent figure in medieval art from the eleventh to the sixteenth century. These images show us a horse of which the speed and the strength were necessary for the practice of a very knightly kind of combat: the charge with the couched lance. Then the destrier must do his rider proud. Through the representations of this luxurious horse, often wearing costly trappings, medieval imagery highlights the nobility and the wealth of its rider.

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines