"Can a Poet be 'Master of [his] owne Meaning'?: George Chapman and the Paradoxes of Authorship

Metadatas

Date

May, 2019

Discipline
Language
Identifiers

Keywords

Authorship Poetry and Poetics English Literature Homer Commentary Paratexts 16th-17th centuries 16e-17e siècle George Chapman (1559?-1634) Auctorialité Poésie anglaise 17ème siècle Commentaire littéraire Homère Critique et interprétation Paratextes

Similar subjects Fr

Homère

Cite this document

Gilles Bertheau, « "Can a Poet be 'Master of [his] owne Meaning'?: George Chapman and the Paradoxes of Authorship », Hyper Article en Ligne - Sciences de l'Homme et de la Société, ID : 10670/1.8aswpd


Metrics


Share / Export

Abstract Fr

Durant sa carrière littéraire en tant que poète, dramaturge et traducteur, George Chapman(1559 ?-1634) a produit ses propres commentaires sur son oeuvre. Ils apparaissent dans sesépîtres dédicatoires, ses préfaces, ses adresses au lecteur et ses gloses homériques, textes quifigurent avant, après ou à côté des textes eux-mêmes. Ces paratextes nous permettent desaisir l’esprit d’un auteur qui pensait que la poésie était une activité trop digne pour êtrelaissée aux écrivaillons et lue par des lecteurs incompétents, dont la méchanceté et l’enviesupposées étaient perçues comme une menace envers l’autonomie auctorielle du poète.C’est la raison pour laquelle il a adressé ses traductions d’Homère à « Celui qui comprend »,pour qui il a écrit des « commentarii » érudits qui affirment la supériorité du traducteur surses prédécesseurs. Dans le cas de Chapman, l’auto-commentaire révèle quelque chose deson oeuvre, mais nous aide aussi à tracer les contours d’un portrait paradoxal d’un poètedésireux de proclamer son auctorialité tout en étant parfaitement conscient de la fragilitéd’un tel statut.

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines