Le marché du crédit à Douai aux xviie et xviiie siècles

Metadatas

Date

2005

Discipline
type
Language
Identifier
Collection

Revue du Nord

Organization

Cairn


Keywords

crédit Douai rentes constituées notaires taux d'intérêt Ancien Régime

Similar subjects En Es

Borrowing Crédito bancario

Cite this document

Serge Dormard, « Le marché du crédit à Douai aux xviie et xviiie siècles », Revue du Nord, ID : 10670/1.8ealrb


Metrics


Share / Export

Abstract Fr En

Souvent ignoré par les historiens, quand il n’est pas perçu de façon négative, le crédit joue, depuis une époque fort reculée, un rôle positif voire essentiel dans l’économie de l’Ancien Régime. Les interdictions de l’Église en matière d’intérêt limitaient cependant les possibilités de prêt. Seule la rente constituée (ou héritière), qui avait en fait toutes les caractéristiques d’un prêt à intérêt, était acceptée par les canonistes. Généralement passé devant un notaire qui en assurait ainsi l’authenticité, ce type de contrat est devenu, avant la Révolution, l’instrument de crédit privilégié dans la France du Nord. Cette étude porte sur l’ensemble des rentes passées devant les notaires de la ville de Douai (Nord) au cours des xviie et xviiie siècles. Leur analyse permet de préciser les caractéristiques des différents intervenants sur le marché du crédit douaisien, les montants échangés et de vérifier dans quelle mesure ce marché a été affecté par la baisse générale des taux d’intérêt au cours du xviiie siècle.

The Money Lending Market in Douai in the xviith and xviiith centuriesOften ignored by historians, when not branded as negative, money lending has played, since very remote times, a positive if not essential role in the economy of the Ancient Régime. The Church’s interdictions on claiming interests limited however the loan prospects. Only the constituted (or heir) rent, which in fact had all the characteristics of an interest-bearing loan, was accepted by canon law. Generally agreed on before a notary who certified its authenticity, this type of contract became, before the Revolution, the money lending instrument of choice in northern France. This paper deals with the totality of the rents agreed on before the notaries of Douai (Nord) through the xviith and xviiith centuries. Their analysis allows to make out the characteristics of the various parties involved in the money lending market in Douai, the amounts exchanged and to see how this market was affected by the widespread weakening of the interest rates in the xviiith century.

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines