SPATIAL ARCHAEOLOGY USING IMAGE ANALYSIS AND MATHEMATICAL MORPHOLOGY

Metadatas

Date

September 2, 2011

Language
Identifiers

Keywords

Spatial Analysis Image Analysis Mathematical Morphology Archaeology Building alignment Analyse spatiale Analyse d'image Morphologie Mathématique Archéologie Alignement de bâti

Similar subjects Fr

image-représentation

Cite this document

Christine Voiron-Canicio et al., « SPATIAL ARCHAEOLOGY USING IMAGE ANALYSIS AND MATHEMATICAL MORPHOLOGY », Hyper Article en Ligne - Sciences de l'Homme et de la Société, ID : 10670/1.99ynbv


Metrics


Share / Export

Abstract En Fr

For the last ten years, geographers, archaeologists and historians work together around the analysis of space transformation processes at various time scales, in particular long-term ones. However, the approaches which were developed until then to study the arrangement of archaeological remains and the links they share with their environment, are on one hand most related to statistical and counting methods, and on the other hand often take into account only their functional or symbolical dimension, overshadowing their purely physical aspect. Image analysis by Mathematical Morphology permits to overtake this limit. Two applications of this method are proposed: the first consists in detecting spatial configurations in the arrangement of funerary structures in a Bronze Age necropolis of central Mongolia, in order to point out some particular organisations. The purpose of the second study is to set up an image processing protocol applied to urban maps from different dates, permitting to detect the various architectonic orientations.

Archéologie spatiale par analyse d'image et morphologie mathématique Depuis une dizaine d'années, géographes, archéologues et historiens collaborent autour de l'analyse des processus de transformation de l'espace à différentes échelles de temps, et notamment dans la longue durée. Il s'agit ainsi de comprendre la répartition des objets archéologiques dans l'espace et les processus qui leur ont donné naissance, tout en replaçant ceux-ci dans leur contexte géographique et historique, à plusieurs échelles spatiales et temporelles. Ces dernières années, les travaux réalisés en " archéologie spatiale " ont ainsi considérablement dépassé la démarche purement statistique qui caractérisait les débuts de cette discipline, et ont replacé la dimension spatiale au cœur de la réflexion. Cependant, les démarches mises au point jusqu'ici pour étudier la distribution des vestiges, et des liens que ceux-ci entretiennent avec leur environnement, s'attachent essentiellement à leur dimension fonctionnelle ou symbolique, en occultant leur aspect purement physique: les objets sont immédiatement conceptualisés, catégorisés. Si la forme, la nature des objets, leur distribution, et leur contexte géographique et archéologique sont indéniablement liés, ces caractéristiques ne sont prises en compte qu'assez artificiellement et non simultanément dans les travaux. Or, l'analyse d'image par la morphologie mathématique permet de dépasser ces limites. Par les applications présentées dans cet article nous souhaitons démontrer les potentialités de cette technique pour la rétrospective spatiale en général et l'archéologie en particulier.

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines