Les sépultures dans la propagande des frères prêcheurs et mineurs : quatre sépultures de cardinaux à Lyon au XIIIe siècle

Metadatas

Author
Date

April 14, 2014

type
Language
Identifiers
Organization

OpenEdition


Keywords

Lyon Ordre des frères mineurs Ordre des frères prêcheurs Sépultures cardinalices Exempla Géraud de Frachet Bonaventure Hugues de Saint-Cher Lyon Order of Friars Minor Order of Friars Preachers burials of cardinals Exempla Géraud de Frachet Bonaventure Hugues de Saint-Cher

Similar subjects Fr

Lugdunum

Cite this document

Haude Morvan, « Les sépultures dans la propagande des frères prêcheurs et mineurs : quatre sépultures de cardinaux à Lyon au XIIIe siècle », Mélanges de l’École française de Rome - Moyen Âge, ID : 10.4000/mefrm.1914


Metrics


Share / Export

Abstract Fr En

On sait que plusieurs cardinaux reçurent une sépulture à Lyon au XIIIe siècle, bien qu’aucune tombe ne soit conservée. Deux cardinaux morts peu après le premier concile de Lyon furent inhumés chez les Dominicains : Ottone de Tonengo (†1250 or 1251) et Guglielmo de Sabine (†1251). La Cronica ordinis de Géraud de Frachet livre des informations remarquables sur l’emplacement des sépultures dans l’église et sur la mise en scène littéraire, empruntant au registre hagiographique, dont elles furent l’objet. Le cardinal dominicain Hugues de Saint-Cher (†1263) reçut également une sépulture privilégiée dans le couvent lyonnais, près de l’autel majeur. La sépulture du cardinal Bonaventure (†1274) chez les frères mineurs de Lyon constitue un cas opposé : les Franciscains ne valorisèrent pas la tombe de ce ministre général dont l’activité avait été controversée, et sa mémoire resta discrète dans les chroniques de l’ordre.

Several cardinals were buried in Lyon during the 13th century, although no grave has been preserved. Two cardinals who died right after the first council of Lyon were buried by the Dominican church : Ottone of Tonengo (†1250 or 1251) and William of Sabina (†1251). Géraud de Frachet’s Cronica ordinis gives important information about the location of their burials in the church and about the hagiographic narrative they gave birth to. The Dominican cardinal Hugh of Saint-Cher (†1263) as well received a privileged burial in the convent of Lyon, near the main altar. The burial of the cardinal Bonaventure (†1274) by the Friars Minor of Lyon represents an opposite case : the Franciscains didn’t valorize the tomb of this controversial Minister General, and his memory remained inconspicuous in the Order’s chronicles.

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines