‪Croissance et revenu du travail agricole en Inde. Une économie politique de la divergence (1950-2014)‪

Metadatas

Date

2016

type
Language
Identifier
Collection

Économie rurale

Organization

Cairn


Keywords

agriculture Inde emploi croissance transformation structurelle Agriculture India Employment Growth Structural Transformation


Cite this document

Bruno Dorin et al., « ‪Croissance et revenu du travail agricole en Inde. Une économie politique de la divergence (1950-2014)‪ », Économie rurale, ID : 10670/1.g09fxp


Metrics


Share / Export

Abstract Fr En

Malgré 7 % de croissance économique annuelle moyenne en vingt ans contre 1,7 % pour la population, près de 55 % des actifs indiens dépendent encore de l’agriculture en 2011. L’exposé, articulé sur trois niveaux d’analyse (comparaisons internationales depuis 1970, économie politique depuis l’Indépendance en 1947, diagnostic agraire microlocalisé en 2014), montre comment le sous-continent demeure piégé dans une trajectoire opposée au modèle canonique de croissance : la population active agricole augmente au lieu de régresser, de même que son écart de revenu moyen avec les autres actifs. La libéralisation économique a bien dopé la croissance non agricole, mais cette dernière s’avère bien trop pauvre en emplois. Ceci exacerbe une pression foncière (0,65 ha/actif en 2011) aggravée localement par d’inégaux accès à la terre, à l’eau et à la valeur ajoutée. Une telle transformation structurelle appelle des innovations institutionnelles et techniques adaptées à ces contextes typiquement asiatiques.

Despite an average annual economic growth of 7% over twenty years, as against a population growth of 1.7% for the same period, in 2011 nearly 55% of the Indian workforce is still dependent on agriculture. Our paper, based on three levels of analysis (international comparisons since 1970, political economy since independence in 1947, micro-located agrarian diagnosis in 2014), shows how the subcontinent remains trapped in a path diametrically opposite to the canonical model of growth. The agricultural workforce increases instead of decreasing, along with the labour productivity gap between farm and nonfarm workers. The economic reforms of 1991 boosted growth in the nonfarm sector but the latter generates few jobs. This exacerbates the land-labour ratio (0.65 ha per agricultural worker in 2011), aggravated locally by unequal access to land, water and value added. Such a structural transformation calls for institutional and technical innovations adapted to this typical Asian context.

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines