De la guerre au polemos : le destin tragique de l’être

Metadatas

Date

September 15, 2005

Discipline
type
Language
Identifiers
Collection

Astérion

Organization

OpenEdition


Keywords

guerre Heidegger conflit combat polemos

Similar subjects Fr

Guerre

Cite this document

Servanne Jollivet, « De la guerre au polemos : le destin tragique de l’être », Astérion, ID : 10.4000/asterion.419


Metrics


Share / Export

Abstract Fr En

Omniprésente et décisive à partir des années trente, la thématique du conflit trouve son approfondissement chez Heidegger dans une véritable pensée de l’altérité, irrésorbable et irréductible à l’unité qui est celle du logos métaphysique. Initialement liée à la question de la genèse d’une communauté, ce thème outrepasse ainsi largement son inscription dans « l’idéologie de la guerre » mise à l’honneur par la révolution conservatrice. Si la destruction de l’ontologie se parachève en polémologie, l’enjeu demeure alors, par-delà la question du conflit des puissances et d’une mainmise radicale sur l’étant, celle de notre propre capacité de déploiement, à savoir de notre propre possible.

Omnipresent and crucial already from the thirties, the thematic of conflict finds a deeper treatment by Heidegger in a real thought of alterity, irreducible to the unity of the metaphysical logos. Initially bound to the question of the genesis of a community, such a theme goes far beyond its own enrolment in « warideologie » extolled by the conservative revolution. As the destruction of ontology leads in a polemology, it concerns, beyond any conflict of power and universal domination, our own capacity of deployment, that is the question of our own possible.

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines