Acquisition des pronoms d’allocution en classe de français immersif

Metadatas

Date

December 1, 2002

Discipline
type
Language
Identifier
Organization

OpenEdition



Cite this document

Roy Lyster et al., « Acquisition des pronoms d’allocution en classe de français immersif », Acquisition et interaction en langue étrangère, ID : 10670/1.kisnl3


Metrics


Share / Export

Abstract Fr En

Cet article vise à éclairer les raisons pour lesquelles les pronoms d’allocution en français persistent à créer des difficultés aux apprenants de français langue seconde en contexte immersif au Canada. À partir d’interactions entre enseignants et élèves enregistrées dans ce milieu, nous explorons la complexité de l’emploi des pronoms tu et vous du point de vue des apprenants en classes d’immersion. Nous confirmons les résultats d’autres études démontrant l’absence du vous de politesse dans le discours pédagogique ainsi que l’absence d’occasions offertes aux élèves pour employer le vous de pluralité. En outre, nous démontrons que tu remplit plusieurs fonctions dans le discours pédagogique : pronom personnel de deuxième personne, il marque le singulier et la familiarité, mais il possède aussi une fonction indéfinie et plurielle. L’exposition des jeunes à l’emploi du tu dans des contextes vraisemblablement pluriels s’ajoute à la difficulté qu’ils éprouvent en tant que locuteurs à titre principal de l’anglais sachant que cette langue n’a qu’un seul pronom recouvrant les fonctions exprimées en français par tu et vous. Nous proposons en guise de conclusion quelques solutions pédagogiques pour faciliter l’apprentissage des pronoms d’allocution en français.

This article aims to shed light on why the acquisition of pronouns of address in French is so difficult for students in Canadian French immersion programs. Based on audio recordings of teacher-student interaction in immersion classrooms, we explore the complexity of the pronouns tu and vous from the perspective of immersion students. We confirm the results of previous studies showing that singular vous is absent from classroom discourse, as are opportunities for students to use plural vous. In addition, we show that tu serves a variety of functions in classroom discourse. It serves as a second-person pronoun of address to indicate singular and familiar reference, but it also indicates indefinite reference as well as plural reference. Exposure to seemingly plural uses of tu adds to the difficulty already experienced by young learners of French whose main language of communication, English, uses only one pronoun to encode the functions fulfilled by tu and vous. We conclude by proposing ways of facilitating the learning of pronouns of address for classroom learners of French as a second language.

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines