Le centre-ville de Marseille 1990-2012 : embourgeoisement généralisé ou accentuation des inégalités ?

Metadatas

Date

2017

Discipline
type
Language
Identifiers

Keywords

centre ville Marseille gentrification inégalités

Similar subjects Fr

Embourgeoisement

Cite this document

Virginie Baby-Collin et al., « Le centre-ville de Marseille 1990-2012 : embourgeoisement généralisé ou accentuation des inégalités ? », Hyper Article en Ligne - Sciences de l'Homme et de la Société, ID : 10670/1.lol5eb


Metrics


Share / Export

Abstract Fr

Dans quelle mesure assiste-t-on à une transformation du peuplement dans l’hypercentre de Marseille au cours des vingt-cinq dernières années ? Les quartiers populaires situés entre le Vieux-Port et la gare Saint-Charles, aux fonctions d’accueil anciennes ont-ils connu un processus de gentrification similaire à d’autres centres villes de grandes villes françaises ? Ont-ils perdu leur singularité relativement à l’ensemble de la ville ? Autrement dit, les profonds changements qui ont affecté ce territoire depuis les années 1990 (implantation de grands équipements culturels et commerciaux, arrivée du tramway et d’une nouvelle ligne TGV, transformation de l’offre de logements, rénovation des espaces publics…) se sont-ils accompagnés d’un embourgeoisement de la population habitante ? Telles sont les interrogations que nous nous sommes posées dans le cadre du programme de recherche « Ville ordinaire, citadins précaires : transition ou disparition programmée des quartiers-tremplins » ? Pour y répondre, nous nous sommes appuyées sur une analyse des données censitaires disponibles entre 1990 et 2012, dans un périmètre de l’hypercentre correspondant ici, dans le 1er et partiellement le 2e arrondissement, aux quartiers de Belsunce et du Chapitre (au nord de la Canebière), de Noailles et Thiers (au sud de la Canebière), et au quartier historique du Panier. Nous présentons ici quelques données socio-démographiques, dont nous avons estimé qu’elles constituaient des indicateurs pertinents de mesure d’un éventuel embourgeoisement ou, a contrario, d’un appauvrissement des habitants de ces quartiers sur la période donnée.

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines