Espace rural, espace urbain ? Facteurs et processus d'intégration spatiale dans l'Etat du Kérala (Inde)

Metadatas

Date

1999

Discipline
Language
Identifiers

Keywords

Espace rural espace urbain intégration spatiale Kérala Inde


Cite this document

Sylvie Guillerme, « Espace rural, espace urbain ? Facteurs et processus d'intégration spatiale dans l'Etat du Kérala (Inde) », Hyper Article en Ligne - Sciences de l'Homme et de la Société, ID : 10670/1.ltkzbu


Metrics


Share / Export

Abstract 0

Le Kérala, (S-O de l'Inde) ne représente que 1,2% de la superficie du pays pour 3,4% de sa population. S'il est très peu peuplé par rapport à la moyenne indienne, il apparaît peu urbanisé. La hiérarchie urbaine s'y inscrit dans le cadre d'un habitat dispersé:les habitations sont sur des terres exondées et sur des plantations. Mais, le Kérala reste rural. La typologie des " Revenue Villages " en plusieurs sortes de taille de population est un ex. qui illustre une grande diversité en Inde. Même si ces RV répondent au critère de définition d'une ville donnée par le recensement, ils répondent au critère de densité rurale mais aussi au fait qu'au moins 75% de la population active ait un emploi dans des activités non agricoles qui permet de différencier rural et urbain. L'agriculture est loin d'être la source de revenu de la majorité de la population, beaucoup de gens sont pluriactifs. D'ailleurs, selon 2 auteurs, les 1ers centres urbains ont progressé comme centres administratifs, commerciaux ou religieux. De plus, l'implantation humaine et l'habitat dispersé constituent un cadre propice aux relations/interactions entre espace rural et espace urbain : boom de la construction, extension du réseau routier, rôle de l'éducation...Si le pari social a été gagné en ville et à la campagne, l'Etat qui n'a pas encore résolu ses problèmes économiques devra affronter le pari de l'environnement.

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines