Il soldato e l’atleta. Guerra e sport nella Grecia antica

Abstract 0

On connaît l’erreur d’interprétation du devin Teisamenos : ayant appris d’un oracle delphique qu’il remporterait cinq agônes, il s’était essayé au pentathlon et avait connu l’échec à Olympie. Il ne resta pas longtemps victime de l’ambiguïté de Loxias, puisque les Spartiates, plus habiles que lui, devinèrent que le terme agôn désignait ici une bataille rangée et remportèrent cinq grandes victoires grâce à son art mantique (Hdt., IX, 33–35). C’est cette idée d’une équivalence possible entre l’a...

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines