L’usage de l’intranet et la qualité de vie au travail. Une étude auprès des employés d’une station de ski dans les Alpes

Metadatas

Date

2018

type
Language
Identifier
Organization

Cairn


Keywords

qualité de vie au travail intranet station de ski quality of work life intranet ski resort

Similar subjects En Fr

Working conditions Tâches

Cite this document

Mireille Barthod-Prothade et al., « L’usage de l’intranet et la qualité de vie au travail. Une étude auprès des employés d’une station de ski dans les Alpes », RIMHE : Revue Interdisciplinaire Management, Homme & Entreprise, ID : 10670/1.scd5kq


Metrics


Share / Export

Abstract Fr En

Dans cet article nous nous intéressons à l’impact de l’usage de l’intranet sur la qualité de vie au travail. Après une clarification de la notion de qualité de vie au travail sous l’angle du bien-être et de l’autonomisation (empowerment), nous explicitons les différentes formes d’usage d’une nouvelle technologie dans le contexte social que représente le travail. Nous nous appuyons ensuite sur l’analyse textuelle de 70 entretiens semi-directifs et de 7 groupes de discussion (focus group) menés au sein d’une société de remontées mécaniques dans une station de ski des Alpes. Les résultats font ressortir un impact positif perçu de l’usage de l’intranet sur la qualité de vie au travail, plus spécifiquement en matière de développement de l’autonomie et du sens au travail. Nous concluons sur les apports et les limites de l’étude.

This article deals with the impact of the intranet use on the quality of work life. After defining the notion of quality of work life through the two dimensions of well-being and empowerment, we clarify the various forms of use of a new technology in the specific social context of work. We lean on the textual analysis of 70 semi-directive interviews and 7 focus groups conducted in a company of ski resort in the Alps. The results highlight a positive perceived impact of the intranet use on the quality of work life, more specifically regarding the development of autonomy and the meaning at work. We conclude on the contributions and the limitations of the study.

From the same authors

On the same subjects