Le feu, la brousse et la savane : Modélisation spatiale de la dynamique des paysages soudaniens (Burkina Faso) [en ligne]. [consulté le 27/09/2011]

Metadatas

Date

January 1, 2011

Discipline
type
Language
Identifiers
Organization

Passages


Keywords

Paysage Protection de la nature Analyse spatiale Feux Systèmes complexes Aménagement

Similar subjects Fr

Feux

Cite this document

Sébastien Caillault, « Le feu, la brousse et la savane : Modélisation spatiale de la dynamique des paysages soudaniens (Burkina Faso) [en ligne]. [consulté le 27/09/2011] », Banque de données documentaires REGARDS, ID : 10670/1.u6vlru


Metrics


Share / Export

Abstract 0

Dans les paysages soudaniens, embrasés lors de la saison sèche, les importantes mutations engendrées par l'intensification agricole recomposent les espaces et les modes de gestion associés. Dans ce contexte, le feu, symbole passé de la dégradation des forêts devient un outil d'ingénierie écologique aux services des savanes désormais menacées. Afin d'analyser ces bouleversements complexes des paysages-objets et des représentations associées aux enjeux modernes qui se tissent, une caractérisation spatiale fine du feu a été entreprise. Ce travail, central dans la recherche menée, permet alors d'appréhender l'évolution des modes de gestion et les trajectoires paysagères. Contrairement aux observations reléguant les pratiques du feu comme anecdotiques ou anarchiques en saison sèche, nous montrons que la dynamique complexe des feux de brousse est principalement structurée par la combinaison locale d'une pratique régulière et de facteurs pédoclimatiques. L'interaction locale entre le moment de la mise à feu et la combustibilité de la végétation est le critère déterminant des régimes de feux observés à l'échelle régionale. Les dernières pluies correspondent ainsi à l'éclosion des premiers feux sur les sols squelettiques, puis petit à petit, les feux parcourent des milieux aux sols plus profonds où la végétation reste humide plus longtemps. Le recours à l'analyse et à la simulation spatiale a permis de faciliter les échanges entre observations de terrain et cartes régionales, pour ainsi explorer les interactions locales entre mise à feu et dynamique saisonnière des espaces. Cependant si cette dynamique saisonnière est confirmée, elle dévoile au-delà-des variables biophysiques, la place nouvelle des territoires dédiés à la protection de la nature et l'hétérogénéité des regards portés sur la gestion des espaces ruraux (Résumé auteur).

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines