Trace, travail, traduction (Lessing, De Quincey, Baudelaire)

Metadatas

Date

March 7, 2019

Discipline
Language
Identifiers
Organization

OpenEdition


Keywords

littérature française deuil Literature LIT004150 DSB


Cite this document

Jean-Philippe Rimann, « Trace, travail, traduction (Lessing, De Quincey, Baudelaire) », Presses Universitaires de Bordeaux, ID : 10.4000/books.pub.6473


Metrics


Share / Export

Abstract 0

Prégnance du deuil Au début de son essai intitulé Vérité et mensonge au sens extramoral, datant de 1872, Nietzsche fait du fils décédé de Lessing l’emblème de l’être trop fragile à qui l’intellect – c’est-à-dire, ainsi que l’explicite la suite de ce texte polémique, la capacité analogique ou la métaphore – n’a pas été accordé comme moyen de survivance face à la cruauté ou la crudité insupportables du réel, et donc de la vérité. Subsumant des données sensitives et perceptives éparses dans une ...

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines