Jean Chaintron, l’exercice du pouvoir préfectoral par un communiste

Metadatas

Author
Date

March 3, 2017

Discipline
type
Language
Identifiers

Keywords

Libération préfet Parti communiste


Cite this document

Anna Hihn, « Jean Chaintron, l’exercice du pouvoir préfectoral par un communiste », Hyper Article en Ligne - Sciences de l'Homme et de la Société, ID : 10670/1.xhekzz


Metrics


Share / Export

Abstract Fr

Jean Chaintron est un militant communiste, permanent du PCF et résistant dans les maquis limousins pendant la Seconde Guerre mondiale. À la libération, il est nommé préfet de la Haute-Vienne le 9 septembre 1944. Il doit alors s’imposer à la préfecture d’un département à l’heure de la mise en place des nouveaux pouvoirs politiques après la chute du régime de Vichy, et des premiers rendez-vous électoraux de l’après-guerre durant lesquels socialistes et communistes s’affrontent en Haute-Vienne. Jean Chaintron doit acquérir une légitimité à son poste tout en continuant à occuper une place de dirigeant politique au sein du Parti communiste français jusqu’à son éviction de la préfectorale le 19 novembre 1947.

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines