Une participation politique renouvelée

Metadatas

Date

October 5, 2018

type
Language
Identifiers
Collection

Quaderni

Organization

OpenEdition

Abstract Fr En

À l’aide d’une typologie d’actes participatifs en ligne, le texte explore les formes numériques d’engagement durant la campagne présidentielle française de 2012 à partir d’entretiens auprès d’internautes. Deux spéci­ficités paradoxales de ces formes d’engagement sont particulièrement analysées. D’une part, la créativité dont font preuve les internautes dans l’appropriation des dispositifs numériques se heurte à la volonté de « management » de leur activisme par les équipes de campagne. D’autre part, dans les campagnes en ligne, les internautes mettent en jeu et en scène leurs attachements partisans comme leurs identités numériques, notamment par l’exposition de leurs convictions ou la sollicitation directe via les réseaux socionumériques. Cela peut conduire à mettre en tension la participation numérique avec le risque réputationnel qu’elle repré­sente. La figure du citoyen engagé apparaît ainsi rétive à l’embrigadement partisan et sensible à la protection de la vie privée lorsqu’il s’agit de diffuser ou mani­fester ses convictions politiques.

Using a categorization of online political participation acts as a basis, this paper investigates digital forms of activism during the 2012 French presidential campaign through interviews with Internet users. Two paradoxi­cal trends are underlined. On the one hand, the users that engage online in order to support a candidate or a party sometimes face the « management » of activism operated by campaign teams, which might undermine their own creativity. On the other hand, Internet users display their beliefs or directly ask for support to the people they are connected with, especially on social networks. In this case, Internet users stake and stage their political commitments and digital identity, which can lead to reputational risks. Thus, committed citizens are reluctant to partisan propaganda and sensitive to the protection of their own privacy, when it comes to displaying their political convictions.

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines