L’œuvre multiple : l’hybridité à la croisée des champs et des pratiques (de 1950 à nos jours) The multiple: hybridity at the crossroads of fields and practices (from 1950 to the present day)

Metadatas

Date

July 19, 2021

Scope
Languages
Identifier
Collection

Calenda

Organization

OpenEdition

License

https://creativecommons.org/publicdomain/zero/1.0/



Cite this document

« L’œuvre multiple : l’hybridité à la croisée des champs et des pratiques (de 1950 à nos jours) The multiple: hybridity at the crossroads of fields and practices (from 1950 to the present day) », Calenda, le calendrier des lettres, des sciences humaines et des sciences sociales, ID : 10670/1.0fpq4e


Metrics


Share / Export

Abstract Fr En

En écho au volume 43 des Cahiers de Mariemont consacré à la réplique en art, le volume 44 s’intéresse à l’œuvre multiple en tant que pratique caractéristique de l’après-guerre et qui accompagne et reflète aujourd’hui encore les profondes transformations de nos sociétés. Comme l’écrit Michel Melot à propos du livre : « Le “Multiple” n’est ni une copie, ni un “exemplaire” interchangeable avec un autre. La catégorie de “multiple” est donc un hybride entre la reproduction et l’œuvre originale unique ». Ce volume invite chercheurs, artistes et éditeurs à interroger cette forme d’art, en réfléchissant non seulement sur l’évolution du statut de l’œuvre d’art et celui de l’artiste, mais également sur la manière dont ces œuvres utilisent et parfois détournent les moyens de production et de diffusion les plus récents en particulier depuis les années 2000.

Echoing volume 43 of the Cahiers de Mariemont dedicated to the Replicating Art, volume 44 focuses on multiple as a practice characteristic of the post-war period and which still accompanies and reflects the profound transformations of our societies today. As Michel Melot writes about the book: ‘The “multiple” is neither a reproduction, nor a “copy” interchangeable with another. The category of “multiple” is therefore a hybrid between reproduction and a single original work’. This volume invites researchers, artists and publishers to question this art form, reflecting not only on the evolution of the status of the work of art and that of the artist, but also on the way in which these works use and sometimes divert the most recent means of production and distribution, in particular since the 2000s.

document thumbnail

On the same subjects

Export in