Apparitions et figurations de l’invisible chez les Bwaba du Burkina Faso - I. De l’objet-fétiche au masque

Metadatas

Date

June 1, 2015

type
Language
Identifier
Organization

OpenEdition


Keywords

Bwaba génies de brousse visions figuration objets-fétiches masques Bwaba bush spirits visions representation fetish objects masks


Cite this document

Stéphan Dugast, « Apparitions et figurations de l’invisible chez les Bwaba du Burkina Faso - I. De l’objet-fétiche au masque », Journal des africanistes, ID : 10670/1.0tukyv


Metrics


Share / Export

Abstract Fr En

Chez les Bwaba du Burkina Faso, les génies de brousse sont à la source d’une multitude de cultes, couvrant un spectre particulièrement large. Se retrouvent ainsi regroupées dans une même catégorie englobante des pratiques rituelles aussi diverses que la manipulation d’objets puissants, le culte à un génie qui choisit de s’illustrer dans un domaine étroitement circonscrit (par une aide qu’il apporte tantôt dans une activité spécialisée, tantôt dans une forme déterminée d’enrichissement), la sortie des masques et même la divination. La diversité des formes de représentation produites pour une même catégorie d’entités pose la question des principes au fondement des opérations de figuration de l’invisible dans un contexte rituel.

For the Bwaba of Burkina Faso, bush spirits are at the heart of a myriad of religions, covering a particularly broad spectrum. This single, unifying category groups together such varied ritual practices as handling objects with special powers; worshipping spirits who exert their influence within narrowly circumscribed domains (by helping with specialised activities or specific forms of wealth accumulation); creating masks; and even divination. The wide variety of representations produced within this single category of beings raises the question: what fundamental principles govern how the invisible is depicted in a ritual context?

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines