MA13 : La mobilité dans les sociétés primitives 原始社會の流動性に就いて Genshi shakai no ryûdôsei ni tsuite 0 1 2

Metadatas

Author
Language
Identifier
Organization

EHESS

License

https://creativecommons.org/licenses/by/3.0/fr/


Similar subjects En Es Fr

Women's work Mujer Femme

Cite this document

隆 秋葉, « MA13 : », Didόmena - Archives Akiba Takashi, ID : 10670/1.15vu5x


Metrics


Share / Export

Abstract 0

MA13. "Genshi shakai no ryûdôsei ni tsuite" 原始社會の流動性に就いて [La mobilité dans les sociétés primitives], écrit à l'encre au recto, attaché par un trombone, 16 x 23,5 cm, 20 p.39 Le sens de la notion de mobilité sociale. Le changement de la forme des groupes. Ville : société mobile. Village : société immobile. Etude s'appuyant sur la thèse de Durkheim, sur la sociologie américaine (anthropologie), Margaret Mead (livre de 1937), la thèse de Marcel Mauss sur le don. La société des esquimaux prend des formes différentes l'été et l'hiver : économie d'été / économie d'hiver; religion d'été / religion d'hiver. Fêtes des vessies, fêtes des morts, fêtes solsticiales.40 L'été la famille est petite (p. 5), l'hiver c'est la grande famille, comme dans un village, échange des femmes, vengeance très forte vis-à-vis des gens d'autres villages. Sur l'étude des esquimaux du Groenland par Miruski. Hiver : constructions, provisions collectives (fourrures, propriété individuelle), force d'association faible, mais relations très hospitalières, très généreuses. Famille : mariage avec plusieurs femmes éventuellement. Le mariage se fait très jeune parce qu'on a besoin de force de travail. Celui qui ne peut plus chasser est comme un homme mort. Ceux qui sont malades sont jetés à la mer. Les vieux ont tendance à se suicider. On donne plus d'importance aux enfants qu'aux vieux. Ceux qui sont bons chasseurs ou grands chamanes peuvent avoir deux femmes. Développement de l'individualisme chez le bon chasseur, le grand chamane, le bon chanteur, différence de classe, mais changement selon les saisons. Individualisme. Il y a des conflits à cause des femmes qui ont besoin de se marier. Il y a plus de femmes que d'hommes et beaucoup de veuves (morts à la chasse, morts en mer). Lorsqu'il y a des procès dans le groupe, le jugement se fait par des concours de tambour, de chants pour régler les conflits. 1 . Mobilité territoriale (saisonnière) 2. Mobilité des groupes : mouvement saisonnier / groupe familial, tente. 3. Mobilité des classes : pas de classe, pouvoir temporaire, pas de pouvoir de diriger. Origine : la chaleur, l'économie. Technique de la chasse à la baleine, chasse aux rennes, à l'ours . . . Les richesses sont fabriquées d'une manière individuelle : la femme coud les peaux. Le chasseur, la femme, les enfants, chacun a une propriété individuelle. Le mode de vie est en fonction des territoires. Collectivisme et individualisme. Conclusion : ces deux formes d'organisation peuvent aussi se trouver chez les Indiens. Il en est de même à Paris et à la campagne, qui différent selon les saisons. Changement naturel selon les saisons. Ce n'est pas la saison qui fait le changement, mais la densité sociale.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents