The novel of the counter history : between contestation and tradition. Le roman de la contre histoire : entre contestation et tradition. En Fr

Metadatas

Author
Date

December 8, 2018

Discipline
type
Language
Identifiers
License

info:eu-repo/semantics/OpenAccess


Keywords

Historical novel Roman historique


Cite this document

Emilie Amand, « The novel of the counter history : between contestation and tradition. », Le serveur TEL (thèses-en-ligne), ID : 10670/1.1jefyi


Metrics


Share / Export

Abstract En Fr

This thesis proposes to work on the definition of a sub-genre of the expanding historical novel: the novel of the counter-history, also called subversive historical novel. The selected works allow a diachronic analysis of the problem, starting with the birth of the historical novel and going until our days. For this, we will cover the works of Scott, Hampâté Bâ, Roa Bastos, and Chamoiseau, thus focusing on different continents and cultures, with Europe, Africa, but also Central America and South America . For For this research, it is necessary to study the birth context of these novels, as well as the means put in place to write this other story. We will come to work on the shift from the writing of history to that of an identity, which will push us to question the place of literature in the constitution of national identity. We will face controversy here, since the novels go partially against the official histories, which will allow to see the importance that the other point of view can have in the construction of identity. The presence of tales and folklore will be studied to determine their role in the creation of identity. A study of the reception of these works will be conducted to see the concrete impact of these texts on the construction of identity. This will allow us to have a total vision of this sub-genre booming, and see its real impact, leading to a reflection on the place of literature in today's society and its relationship to history.

Cette thèse se propose de travailler à la définition d'un sous-genre du roman historique en expansion : le roman de la contre histoire, aussi appelé roman historique subversif. Les œuvres choisies permettent une analyse diachronique du problème, en commençant par la naissance du roman historique et allant jusqu'à nos jours. Pour cela, nous aborderons les œuvres de Scott, Hampâté Bâ, Roa Bastos, et Chamoiseau, s'attachant ainsi à différents continents et cultures, avec l'Europe, l'Afrique, mais également l'Amérique Centrale et l’Amérique du Sud. Pour cette recherche, il est nécessaire d'étudier le contexte de naissance de ces romans, ainsi que les moyens mis en place à l'écriture de cette histoire autre. Nous en viendrons à travailler sur le glissement de l'écriture de l'Histoire à celle d'une identité, ce qui nous poussera à nous interroger sur la place de la littérature dans la constitution de l'identité nationale. Nous ferons ici face à des controverses, étant donné que les romans vont partiellement à l'encontre des Histoires officielles, ce qui permettra de voir l'importance que peut avoir le point de vue autre dans la construction identitaire. La présence des contes et du folklore, sera étudiée afin de déterminer leur rôle dans la création de l'identité. Une étude de la réception de ces œuvres sera menée afin de voir l'impact concret de ces textes sur la construction identitaire. Ceci permettra donc d'avoir une vision totale de ce sous-genre en plein essor, et de voir son réel impact, amenant à une réflexion sur la place de la littérature dans la société actuelle ainsi que sur son rapport à l'histoire.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines