Jeanne d’Arc au bûcher au Palais de Chaillot de 1939 à 1942 : une simple reprise ?

Metadatas

Date

April 20, 2020

Language
Identifiers
Organization

OpenEdition


Keywords

Palais de Chaillot Gémier (Firmin) Aldebert (Pierre) Jeanne d’Arc au bûcher Claudel (Paul) Honegger (Arthur) Rubinstein (Ida) Archives nationales archives Béjart (Maurice) Betacam bobine cassette audio danse Dvcam entretiens Hervieu (Dominique) Jack Lang (Jack) Lang (Jack) Langhoff (Matthias) Le Marquet (Jacques) mémoire du spectateur mémoire théâtrale MUDRA Perenetti (Jean-Louis) Savary (Jérôme) Vilar (Jean) U-matic Trocadéro VHS Vitez (Antoine) Wilson (Georges) Bibliothèque nationale de France Chaillot Théâtre national de Chaillot Théâtre national populaire Chaillot French National Archives Archive Vilar (Jean) Vitez (Antoine) Perenetti (Jean-Louis) Wilson (Georges) Lang (Jack) Bejart (Maurice) MUDRA Danse Trocadero Betacam Audio Cassette Dvcam Interview Gemier (Firmin) Hervieu (Dominique) Langhoff (Matthias) Le Marquet (Jacques) TNP Spectator memory politique culturelle administration des Beaux-Arts exposition universelle 1937 Umatic VHS Arts & Humanities ART015110 ACXJ


Cite this document

Pascal Lécroart, « Jeanne d’Arc au bûcher au Palais de Chaillot de 1939 à 1942 : une simple reprise ? », Publications des Archives nationales, ID : 10.4000/books.pan.2520


Metrics


Share / Export

Abstract 0

Le 13 juin 1939, le Palais de Chaillot accueille la création parisienne de Jeanne d’Arc au bûcher, oratorio dramatique de Paul Claudel et Arthur Honegger commandé par Ida Rubinstein qui interprète le rôle-titre. Trois ans plus tard, le 25 juin 1942, l’œuvre est reprise dans le même lieu, avec le même incontestable succès, mais dans un tout autre contexte. À partir de la réception critique dans la presse et de documents d’époque, l’article s’interrogera sur les interprétations différentes qu’on est susceptible de construire et de reconstruire de l’œuvre et de son exécution, son autonomie esthétique étant naturellement contestée par les significations idéologiques sous-jacentes, fondamentalement ambiguës, portées par les deux époques, si proches et si lointaines.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents