Consommateurs et salariés face à une crise de réputation d'entreprise : une lecture par le contrat psychologique et l'identification organisationnelle Consumers and employees faced with a corporate reputation crisis : a reading through the psychological contract and organizational identification Fr En

Metadatas

Date

October 2, 2020

Discipline
Language
Identifier
Collection

Theses.fr

Organization

ABES


Keywords

Réputation Contrat psychologique Identification organisationnelle Crise de réputation Reputation Psychological contract Organisational identification Reputation crisis 658


Cite this document

Sophie De Villartay, « Consumers and employees faced with a corporate reputation crisis : a reading through the psychological contract and organizational identification », Theses.fr, ID : 10670/1.1xc6x7


Metrics


Share / Export

Abstract Fr En

Si en sciences de gestion, la littérature sur la réputation est abondante, les effets des crises de réputation d’entreprise sur les parties prenantes restent encore à explorer. Les recherches consacrées aux effets de ces crises sur les salariés sont restreintes, et le phénomène est encore mal cerné chez les consommateurs. L’objectif de cette thèse est de mieux appréhender les mécanismes et les facteurs d’amplification de la crise auprès de chacune de ces deux parties prenantes. Nous proposons de mobiliser le cadre analytique du contrat psychologique et de l’identification organisationnelle pour mieux comprendre le phénomène. Dans la lignée des travaux de Fournier (1998) et de Macneil (1980),une première étude décrit les mécanismes et la dynamique perceptuelle de la relation entreprise-client après une information négative dans les médias : la rupture, puis la violation perçue ou non, du contrat psychologique peuvent expliquer pourquoi la crise de réputation ne conduit pas toujours au changement d’attitude des consommateurs. Une deuxième recherche présente les résultats d’une étude qualitative sur une entreprise soumise à une atteinte de réputation et examine la manière dont des salariés en poste intègrent la crise de réputation dans leur contrat psychologique. L’analyse révèle que l’identification organisationnelle des collaborateurs pourrait être un facteur amplificateur de la violation du contrat psychologique. Ces derniers résultats sont testés quantitativement et confirmés dans le cadre d’une troisième recherche. Finalement, notre thèse donne aux départements Marketing et Ressources humaines des outils opérationnels de diagnostic de la crise de réputation, à travers une identification des facteurs d’amplification de la crise chez les salariés et les clients.

While there is an abundance of literature on reputation in the management sciences, the effects ofcorporate reputation crises on stakeholders have to be explored. Researches on the effects of thesecrises on employees are limited, and the phenomenon is still poorly understood among consumers. Theaim of this thesis is to gain a better understanding of the mechanisms and factors that amplify the crisisfor each of these two stakeholders. We propose to mobilize the analytical framework of thepsychological contract and organizational identification to better understand the phenomenon. In linewith the work of Fournier (1998) and Macneil (1980), a first study describes the mechanisms andperceptual dynamics of the business-customer relationship after negative information in the media: therupture, then the perceived or not perceived violation, of the psychological contract can explain whythe reputation crisis does not always lead to a change in consumer attitudes. A second research projectpresents the results of a qualitative study on a company subject to reputation damage and examines theway in which current employees integrate the reputation crisis into their psychological contract. Theanalysis reveals that organisational identification of employees could be a factor that amplifies theviolation of the psychological contract. These latter findings are quantitatively tested and confirmed ina third research study. Finally, our thesis provides Marketing and Human Resources departments withoperational tools to diagnose the reputation crisis, through an identification of the factors amplifyingthe crisis among employees and customers.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines