Musiques actuelles : ça part en `emblive`/emb

Abstract 0

`pbDans un contexte de crise qui déstabilise toute la filière musicale, cet ouvrage propose une analyse précise de l’économie des concerts de musiques actuelles. Du producteur à la salle de spectacles ou au festival, il décrit l’organisation de la chaîne d’acteurs qui contribuent à la réalisation d’un spectacle et les relations contractuelles qui les lient, variables selon le degré de notoriété des artistes.`/pb`pbDe tailles et de statuts très divers, les structures de spectacle vivant investies dans les musiques actuelles forment un ensemble hétérogène et fragile dont l’organisation diffère sensiblement de celle des pays anglo-saxons. La France se singularise ainsi par le rôle du producteur « employeur du plateau artistique » et par l’indépendance, le nombre et la diversité des entreprises, petites et moyennes, qui produisent des concerts pour des artistes confirmés ou en développement.`/pb`pbLes auteurs soulignent les interdépendances croissantes entre les acteurs de l’industrie phonographique et de l’organisation de concerts, qui se traduisent par d’importants mouvements de concentration. De nouveaux acteurs – `ibmajors`/ib du disque, multinationales de l’`ibentertainment`/ib ou de la communication – occupent désormais des positions stratégiques.`/pb`pbL’ouvrage met également en avant les complémentarités entre circuits commerciaux, associatifs et publics, qui contribuent, chacun à des stades différents de la carrière des artistes, à la valorisation de la musique.`/pb

From the same authors

On the same subjects

Similar documents