La maison forte du Boisset à Berson (Gironde) : analyse historique, chronologique et spatiale d'une résidence aristocratique médiévale à l’aide des restitutions informatiques en trois dimensions. 0

Fiche du document

Date

1999

Type de document
Périmètre
Langue
Identifiants
Licences

http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/ , info:eu-repo/semantics/OpenAccess


Mots-clés

Middle age moat site medieval aristocracy castle anneau fossoyé fortifications aristocratie médiévale Moyen Age maison forte

Citer ce document

Stéphane Pouyllau et al., « La maison forte du Boisset à Berson (Gironde) : analyse historique, chronologique et spatiale d'une résidence aristocratique médiévale à l’aide des restitutions informatiques en trois dimensions. », Hyper Article en Ligne - Sciences de l'Homme et de la Société, ID : 10670/1.2d6fqr


Métriques


Partage

Résumé 0

L'étude du cadre de vie de la petite aristocratie rurale médiévale en Aquitaine n'a guère débouché à ce jour sur la réalisation d'une méthodologie d'approche globale de ses sites d'habitat. Généralement, l’extérieur de la maison aristocratique (morphologie et typologie des établissements, leur organisation externe et leur environnement), a été davantage observée que l’habitation en elle-même (répartition spatiale des activités, décors, mobilier, fonctionnalité), mais la confrontation de toutes les données recueillies lors d’enquêtes régionales ou ponctuelles est restée très limitée. A notre connaissance, seule une fouille et quelques prospections de terrain ont été réalisées dans le cadre de la région Aquitaine . A partir de 1997, une recherche et une réflexion méthodologique ont été engagées sur ce thème dans le cadre d’un programme national G.D.R., relayé par les programmes de l’I.R.A.M.-AUSONIUS de l’Université de Bordeaux III et de son Service Informatique de Recherche (S.I.R.A.) . Evidemment, l'ensemble des habitats de la petite aristocratie aquitaine ne peut être traité globalement ni même par grands secteurs, c'est pourquoi un site de référence a été choisi afin de mettre au point une méthode d’analyse opérante et comparative dans l'approche de secteurs régionaux. En fonction de la complexité de sa structure, de diverses opportunités documentaires, et des facilités de travail q’elle offrait, la maison forte du Boisset, située à Berson, en Blayais, a été retenue . Cette résidence aristocratique avait peu attiré l’attention des chercheurs. Absente des inventaires, elle avait pourtant été repérée par Paul Roudié et Jacques Gardelles . Une étude récente, menée par S. Pouyllau, a posé les premiers jalons permettant de comprendre la genèse et l'évolution de cet habitat entre le XIIIe siècle et la fin de l’époque moderne . A partir de ces données, et en liaison avec une approche du contexte géographique, historique et archéologique, lié à son implantation, le site du Boisset a fait l’objet d’une enquête morphologique destinée à fixer une chronologie relative, puis à proposer les premiers éléments d’une chronologie absolue de ses espaces et de ses volumes internes ou externes. Dans une tranche initiale du programme de recherche, l’effort a été tourné vers les prospections, les relevés de la topographie et du bâti, les analyses dendrochronologiques et physiques. Dès le début des investigations, l'outil informatique a été considéré comme un instrument de la recherche. La modélisation entreprise, qui consiste à établir un ou plusieurs modèles théoriques visuels et virtuels, a cherché à composer ou recomposer une ébauche de site cohérente et crédible des différentes évolutions du site à partir des données recueillies. Il a été aussi un élément fédérateur des différentes approches et réflexions en cours. C’est donc un premier bilan qui est présenté ici.

Par les mêmes auteurs

Sur les mêmes sujets

Documents proches

Sur les mêmes disciplines

D'autres ont également consulté