Les maternités tardives : de plus en plus fréquentes dans les pays développés

Metadatas

Date

2019

Discipline
type
Language
Identifier
Organization

Cairn

License

Cairn


Keywords

Maternités tardives fécondité rang de naissance procréation médicalement assistée Fiv pays développés


Cite this document

Éva Beaujouan et al., « Les maternités tardives : de plus en plus fréquentes dans les pays développés », Population & Sociétés, ID : 10670/1.2g1k07


Metrics


Share / Export

Abstract 0

Les adultes ont leurs enfants de plus en plus tard depuis 1970, sous l’influence de la diffusion de l’enseignement supérieur, la participation croissante des femmes au marché du travail et l’évolution des comportements familiaux. La diffusion de la contraception moderne et un meilleur accès à l’avortement ont aussi joué un rôle en permettant aux femmes et aux couples de mieux planifier leurs naissances. En s’appuyant sur la Human Fertility Database, les auteurs décrivent l’augmentation de la fécondité à 40 ans ou plus dans les pays à faible fécondité d’Europe, d’Asie orientale, d’Amérique du Nord et d’Australie.

From the same authors

On the same subjects

Similar documents

Within the same disciplines