Autour de Lascaux : dialogue avec Alain Testart

Abstract Fr En

Il y eut de la part d’Alain Testart de nombreuses tentatives de dialogue avec les spécialistes du Paléolithique, auxquelles seuls quelques-uns ont répondu. Nous cherchons ici à poursuivre cet échange, en donnant suite à l’invitation de Testart à mettre en ordre nos quelques observations archéologiques permettant de reconstituer des faits sociaux en vue de reconstruire l’évolution des sociétés sur la très longue durée. Nous nous interrogeons d’abord sur la fin du Paléolithique récent ouest-européen, du Magdalénien au début du Mésolithique, intervalle crucial au cours duquel Testart proposait de situer le passage de chasseurs-cueilleurs de type A (avec obligations viagères) à d’autres de type B (avec service pour la fiancée). Pour le moment, les données archéologiques sur cette époque s’accordent difficilement avec ce modèle pourtant très séduisant. Après l’avoir testé, on élargit la focale géographique et chronologique pour rechercher chez les chasseurs-cueilleurs préhistoriques d’autres moments d’inflexion technique, et donc peut-être sociale.

While A. Testart attempted to construct a dialogue with specialists of the Paleolithic period many times, only a few of them responded. In this paper, we try to continue these exchanges by responding to A. Testart’s invitation: organize the few archeological observations that would potentially allow us to reconstruct social facts, with the objective to understand the evolution of societies in the very long term. We examine here the end of the Late Paleolithic in Western Europe, from the Magdalenian to the Mesolithic, a crucial time during which A. Testart suggested placing the shift from hunter-gatherers of type A (with life-long obligations to the mother-in-law) to hunter-gatherers of type B (with temporary service to the father-in-law). In the present state of knowledge, it is difficult to fit the archeological data from this period with Testart’s nonetheless attractive model. This pushes us to widen our geographical and chronological focus and look for other moments of technical – and thus maybe social – shift among prehistoric hunter-gatherers.

From the same authors

On the same subjects

Within the same disciplines